Nouvelles

Mes rustiques à moi :

Mes rustiques à moi est un ensemble de 6 nouvelles (d’autres devraient le compléter avec le temps). Ce sont des nouvelles rurales, dont j’aimerais qu’elles soient dans la veine « des rustiques » de Louis Pergaud. On y retrouve des personnages récurrents : les enfants Bébert et Cathy (par ailleurs héros d’un certain nombre de mes problèmes et histoires inventées pour la classe.), mais aussi Eugène, Mimile, Bébert, Totor, tous habitants de mon village imaginaire… Enfin, pas si imaginaire, car j’ai souvent été inspiré par des histoires entendues ici ou ailleurs…

Mes rustiques à moi (pdf)

 

Mes nouveaux rustiques  :

« Mes nouveaux rustiques » sont trop modernes pour être vraiment rustiques. Un jour, s’ils vieillissent bien, peut-être le deviendront-ils. Ce recueil de 8 nouvelles présentent quelques vies, ou moments de vie, dont le rêve n’est jamais très éloigné. Ce qui relie ces textes aux « Rustiques » est qu’ils sont bien ancrés dans la réalité et ce qui les en sépare est de ne pas se situer dans mon village imaginaire (enfin pas tant que ça… blabla…)

Notez que, et à ce moment, je vous l’avoue, je bombe le torse et roule les épaules, notez donc que « Le joueur de billes » a été récompensé du deuxième prix du concours de la nouvelle francophone de Cholet en 1990 et que « Ce jour-là » a obtenu le prix de l’Académie de la Dombes en 1987.

Mes nouveaux rustiques

Fantastique  :

« Fantastique » regroupe 4 nouvelles. La plus longue (Contratse) a été écrite dans le cadre d’un concours de nouvelles avec le premier paragraphe imposé. je n’ai jamais eu de nouvelle du concours, mais j’ai retrouvé un thème déjà abordé dans une série de courtes histoires quelques années plutôt que je finirai bien par insérer ici un jour. Je dois « Le conte à Clarisse » à Marie-Noëlle et « L’éteigneur de réverbères » a trouvé sa source dans mon quotidien. D’où vient « Le retour » ? Je n’en sais plus rien…

Fantastique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *